Observatoire Local des Loyers de Nîmes Métropole

Voir le niveau des loyers :

Pour mener à bien sa mission d’accompagnement de la mise en œuvre des politiques publiques, l’ADIL du Gard s’est dotée, en 2004,  d’un pôle observatoire dont le principal objectif est de suivre l'évolution de la demande et le fonctionnement du marché du logement.

Entré dans sa phase active en 2005, l’observatoire des loyers a permis de développer une connaissance du parc locatif privé à l’échelle de l’agglomération nîmoise. 

Dès 2006, l’ADIL du Gard a élargi son champ d’observation aux loyers HLM dans l’objectif de mesurer les écarts entre les loyers du parc public et ceux du parc privé, Réalisée initialement grâce à la collaboration des principaux bailleurs présents dans le département du Gard (85% du parc observé), cette observation s’est développée en 2013, suite à la parution d’un décret permettant aux ADIL d’avoir accès aux informations contenues dans le Répertoire des logements locatifs des bailleurs sociaux (RPLS). 

En 2009, l’observation des loyers a été étendue à  la Communauté d’Agglomération du Grand Alès.

En 2010, avec ses consœurs de l’Hérault, des Bouches du Rhône, et du Var, l’ADIL du Gard a mis en place l’OLAM, l’Observatoire des Loyers des Adil de l’Arc Méditerranéen. Lieu d’échange, de concertation et de réflexion, l’OLAM a pour objectif de développer une méthode d’analyse statistique commune pouvant donner lieu à une observation comparée des marchés locatifs à une échelle interrégionale correspondants aux territoires les plus tendus de l’arc méditerranéen.

En 2015, l’observatoire des loyers de l’Adil a été sélectionné par le Ministère du Logement, de l’Egalité du Territoire et de la Ruralité, afin de rejoindre le réseau national des observatoires des loyers dont l’objectif est de « disposer de données à grande échelle, fiables et régulièrement mises à jour ».

En s’intéressant au segment le plus fluide de l’ensemble des parcs de logement, l’Observatoire des loyers de l’ADIL participe fortement à la connaissance des modes de régulation des marchés locaux de l’habitat. 

Instrument essentiel dans la connaissance des itinéraires résidentiels des ménages, il est un véritable outil d’aide à la décision : 

  • Les résultats des analyses statistiques de l’observatoire sont intégrés au Programme Local de l’Habitat de Nîmes Métropole
  • La fixation des loyers plafonds des logements conventionnés est réalisée à partir des observations de l’ADIL 30 sur les niveaux de loyer du parc privé.
  • L’observatoire des loyers apporte son concours à l’observatoire du Plan Départemental de l’Habitat dont la gestion est confiée à l’ADIL 30 depuis 2009.
  • Le PDALPD du Gard utilise les analyses statistiques de l’observatoire des loyers de l’ADIL 30 afin d’évaluer les taux d’effort et l’accessibilité des ménages précaires au parc locatif privé.
  • L’observatoire des loyers participe à la régulation du marché, les professionnels de l’immobilier s’appuyant sur les analyses qui leur sont transmises pour fixer les loyers initiaux des logements dont ils assurent la gestion.

Informations

Observatoire Local des Loyers de Nîmes Métropole

Structure porteuse :

Date de création :

2004

Périmètre(s) d’observation :

Agglomération Nîmoise

Contact pour l'enquête (professionnels) :

Contact pour l'enquête (particuliers) :

7, Rue Nationale
30000 Nîmes

Actualités et publications

Toutes les actualités et publications

Partenaires

  • logopart01_L3000_2016.png
  • logopart02_L3000_2016.gif