Observatoire local des loyers de l'agglomération lyonnaise

Voir le niveau des loyers :

Le développement de l'observatoire local des loyers de Lyon est le dernier né de l'observatoire partenarial habitat. Un besoin local de connaissance sur les loyers s'est exprimé d'une part pour alimenter des réflexions sur les politiques de l'habitat et d'autre part pour approfondir la connaissance des professionnels de l'immobilier. L'observatoire a été confié à l'Agence d'urbanisme de Lyon bénéficiant de 25 ans d'expérience sur les loyers en suivant un panel de 1000 logements. 

L'observatoire sur les loyers regroupe un partenariat d'institutions et de professionnels : la Métropole de Lyon, l'État et le Sépal (Syndicat en charge du SOCT, Schéma de Cohérence Territoriale, de Lyon) se sont associés à l'UNIS, la Fnaim, l'UNPI et l'ADIL.

Cette première année a permis d'expérimenter deux méthodes :

  • La première par enquêtes téléphoniques réalisées par l'Agence d'urbanisme vers les logements détenus par des propriétaires en gestion directe.
  • La deuxième a consisté à tester le transfert des informations des régies, par une implication active du conseil d'administration de l'Unis Lyon. Il s’agit surtout d'optimiser l'intérêt pour les professionnels lyonnais et le temps des régies.

Aujourd'hui avoir une connaissance du marché par secteur géographique et par types de logement est nécessaire sur notre territoire, afin que les professionnels puissent se positionner et que le segment du locatif privé soit le plus justement pris en compte dans la définition d'une politique de l'habitat et du logement.

En 2014, l'observatoire local des loyers de l'agglomération lyonnaise s'étend sur 149 communes regroupées en 16 zones provisoires. Ces zonages sont proches de ceux retenus dans les réflexions sur la politique de l'habitat mais devront s'affiner au regard des résultats obtenus. Ils respectent les contraintes méthodologiques nationales, privilégient le regroupement à partir de communes entières, répondent aux exigences de taille statistique critique (autour d’un minimum de 8 000 logements locatifs privés). Ils tentent surtout d'avoir un parc de logements locatifs homogène contenu dans l'unité urbaine de Lyon :

  • le "Centre" est composé de Lyon, Villeurbanne et Caluire,
  • la première couronne est, à deux exceptions près (Genas et Jonage), le reste de la "Métropole de Lyon". La deuxième couronne est composée de la partie périurbaine de Lyon, avec un zoom sur le Beaujolais et un autre sur St-Exupéry.

Cet outil, au service de la connaissance locale, est accessible à tous.

Informations

Observatoire local des loyers de l'agglomération lyonnaise

Structure porteuse :

Urbalyon

Agence d'urbanisme de l'aire métropolitaine lyonnaise

Date de création :

2013

Périmètre(s) d’observation :

Unité urbaine de Lyon

Contact pour l'enquête (particuliers) :

Tour Part Dieu - 23e et.
129 rue Servient
69326 Lyon Cedex 3

Partenaires

  • Les services de l'État dans le département du Rhône
  • Grand Lyon la métropole
  • Sepal
  • UNIS
  • FNAIM
  • UNPI 69
  • logopart07_L6900_2016.jpg